PSX_20211001_185132.jpg

Un grand classique

L’automne est bel et bien installé, il va falloir multiplier les recettes réconfortantes afin de combattre la déprime saisonnière qui nous frappera en novembre, après le changement d’heure! À cet effet, j’ai la parfaite recette de dessert. Quelque chose qui plaisait à toute ma famille quand j’étais enfant et qui plaira sans aucun doute à la vôtre. J’ai nommé : les brownies, sauce fudge! Vous verrez, c’est simple en plus d’être rapide.

Je me souviens très bien des moments où ma mère préparait ces délicieux petits carrés tendres et moelleux à mi-chemin texturalement entre le gâteau et le sucre à la crème. Sa recette est la meilleure et c’est toujours celle que j’utilise. Toujours couplée avec la sauce fudge. J’ignore l’âge exact de sa recette, mais elle est plutôt vieille. Elle date des années 1970 ou 1980 et provient d’une vieille brochure de recettes publicitaires des pépites de chocolat Chipits.

Brownie.jpg

Cette brochure a tellement servi que certaines de ses pages sont collées ensemble et des parties de certaines, dont la sauce fudge, sont illisibles!

Sauce fudge.jpg

Histoire de la recette

L’histoire des brownies est plutôt alambiquée. Les auteurs ne s’entendent pas tous à propos des origines de la recette. Et pour complexifier le tout bien comme il faut, le terme brownie s’est appliqué historiquement à plus d’un type de desserts.

Pour commencer, voyons ce qu’est un brownie tel qu’on l’entend aujourd’hui. L’appellation brownie réfère à un dessert en barres américain faite d’une pâte à gâteau au chocolat sans liquide. Le tout est cuit dans un moule carré, jusqu’à ce que le centre soit figé, mais pas encore complètement cuit. Il est généralement servi coupé en carrés ou en barres. Il peut contenir des noix ou d’autres garnitures et il peut être glacé ou non ou recouvert de sucre en poudre. En restaurants, il est souvent servi de la façon que les anglophones appellent à la mode, c’est-à-dire surmonté d’une boule de crème glacée à la vanille. Lorsque présenté de cette façon il est couramment arrosé de sauce au chocolat ou au caramel ou les deux ou encore d’une crème anglaise.

La première recette appelée brownie a été publiée en 1896 dans le Boston Cooking School Cook Book et était très différente du dessert que l’on connaît. C’était un gâteau dense à la mélasse et aux pacanes. De nos jours, en cuisine américaine, un tel dessert s’appellerait plutôt un blondie.

La première recette de brownie au chocolat a été publiée, pour sa part, seulement quelques années plus tard, en 1899, dans un livre de recettes communautaire de la ville de Machias au Maine, le Machias Cook Book. La recette s’appelle Brownie’s Food (nourriture de brownie, d’après des personnages du folklore écossais nommés en Scots broonies ou brunies). À cause de cette origine géographique, plusieurs des premières recettes de brownies au chocolat sont publiées sous le nom de « Bangor Brownies » (grande ville du Maine la plus proche de Machias). C’est le cas notamment de l’une des nombreuses recettes de brownies publiées en 1912 par la chocolaterie industrielle Lowney’s de Boston dans son Lowney’s Cook Book Illustrated. La recette de brownies de Chipits utilisée par ma mère est par ailleurs en tous points identique à l’une des recettes de cet ouvrage de 1912, celles des « Lowney’s brownies » (voir p. 278). Il est à noter par ailleurs que les pépites de chocolat Chipits ont été fabriquées et commercialisées au Québec par nulle autre que cette même Lowney’s de 1946 à 1987 (voir la Base de données sur les marques de commerce canadiennes d’Industrie Canada) avant d’être vendus à Hershey’s.

Ce serait là que les Québécois expatriés travaillant dans les manufactures du Massachusetts auraient rencontré la recette pour la première fois. Ceux d’entre eux qui sont revenus l’auraient ramenée ici par la suite. À la lumière des renseignements ci-dessus la compagnie inventeuse de la version canonique du dessert, Lowney’s, qui avait des usines ici — notamment à Sherbrooke et dans le quartier Griffintown à Montréal — a très certainement joué un rôle clef dans la diffusion au Québec de ce dessert classique de Nouvelle-Angleterre. Les brochures publicitaires des chocolateries concurrentes comme Baker’s et Hershey’s ainsi que les chaînes de rôtisseries et autres restaurants familiaux comme St-Hubert qui avaient ce dessert sur leur menu auraient par la suite achevé de diffuser le dessert à travers tout le Québec ou du moins sa manière la plus commune de le servir avec de la crème glacée et de la sauce.

La recette

Brownies, sauce fudge

Donne 9-16 carrés - Préparation : 15 min. - Cuisson : 30 min.

Ingrédients

Brownies

  • ¾ t. de grains de chocolat mi-sucré ;
  • 1/3 t. de beurre ;
  • 2 œufs ;
  • ¾ t. de sucre ;
  • 1 c. à thé d’essence de vanille ;
  • ½ t. de farine tout usage, non-blanchie ;
  • ½ c. à thé de poudre à pâte (levure chimique).

Sauce au fudge

  • 1 t. de grains de chocolat mi-sucré ;
  • ½ t. de sirop de maïs ;
  • ¼ t. de lait ;
  • 1 c. à thé d’essence de vanille ;
  • 2 c. à soupe de beurre.

Préparation

Brownies

  1. Préchauffez le four à 350°F.
  2. Faites fondre les grains de chocolat et le beurre à feu doux au micro-ondes dans un bol (allez-y par tranches de 30 sec.).
  3. Battez les œufs avec le sucre et la vanille jusqu’à ce que le tout soit mélangé. Incorporez le mélange de chocolat. Incorporez délicatement la farine et la poudre à pâte.
  4. Étendez également dans un moule carré de 8’’Ø.
  5. Faites cuire pendant 25 min. ou jusqu’à ce que les brownies commencent à se détacher des parois du moule. Laissez refroidir.
  6. Coupez en carrés et servez seuls ou à la mode et arrosé de sauce fudge.

Sauce au fudge

  1. Combinez les grains de chocolat, le sirop de maïs, le lait et la vanille dans une casserole. Portez à ébullition à feu moyen et laissez bouillir cinq minutes en remuant constamment.
  2. Retirez du feu et incorporez le beurre. Mélangez bien.
  3. Versez dans un bocal stérilisé. La sauce se conserve un mois au frigo.

Notes

Les brownies peuvent être agrémentés de noix hachées, de morceaux de caramel salé ou de fromage à la crème ramolli. De même, la sauce au fudge peut être aromatisée à l’écorce d’orange, au Grand Marnier, au rhum ou à une liqueur de votre choix. Vous pouvez également utiliser la sauce de plusieurs façons : elle est excellente pour faire des sundaes ou des bananes royales.

PSX_20211001_185050.jpg

Bon appétit!